La préparation au résumé ou à l’analyse de texte

Le premier sujet de l’épreuve de littérature ou de culture générale du second cycle de l’enseignement secondaire général, au Cameroun, a pour titre « Contraction de texte et discussion ».Comme son nom l’indique, ce sujet comporte 2 parties ou travaux obligatoires que l’élève doit réaliser, à savoir: le travail de contraction du texte proposé et l’exercice de discussion sur une problématique ou une question tirée dudit texte. Rappelons que le texte proposé, à la lecture du candidat, pour ce sujet, est généralement un extrait argumentatif présentant la réflexion d’un auteur sur un problème ou un sujet précis: l’art, le cinéma, le roman, le rôle de l’écrivain, la culture, l’école, le système éducatif, la science…Le candidat est appelé à lire le texte, à le comprendre rapidement, à en retenir l’essentiel, afin de le restituer dans un énoncé personnel; et à rattacher sa lecture à l’examen d’un problème précis tiré du texte.Le texte compte généralement entre 500 et 700 mots, selon le niveau de l’élève(classes de seconde, première et terminale).

Pour préparer mes élèves à affronter,sereinement l’exercice de contraction de texte, je choisis, en général, 2 textes argumentatifs que je mets à leur disposition, quelques jours avant le début de la séquence didactique allouée au sujet de contraction de texte et discussion. Le texte 1 est utilisé en classe, le texte 2 doit permettre à l’ apprenant de travailler individuellement, pour évaluer son apprentissage.Nous adoptons ainsi une démarche qui s’articule autour des 3 étapes suivantes:

Etape 1- lire pour analyser et comprendre le texte: répondre aux questions Qui parle? A qui? Quel est l’objet de l’argumentation? Quelle est la thèse de l’auteur? Quels sont ses arguments?Quels connecteurs logiques utilise-t-il? Quelles sont les stratégies argumentatives qu’il déploie?

Etape 2- lire pour repérer ou identifier les idées essentielles du texte: souligner, paragraphe après paragraphe, les idées essentielles exprimées, en début de paragraphe.

Etape 3- lire pour rédiger le résumé ou l’analyse: reformuler les idées essentielles, insérer les connecteurs logiques, compter le nombre de mots.

NB1: On finit par comprendre que, dans un texte argumentatif, l’essentiel est constitué  du point de vue de l’auteur(sa thèse) et des différents arguments qu’il fait valoir pour soutenir sa thèse.

NB2: l’étape de production écrite doit se faire, en tenant compte des principes méthodologiques ou impératifs du résumé ou de l’analyse.

L’exercice de discussion, quant à lui, nous sert de transition pour aborder la séquence didactique de la  préparation à la dissertation.

 

 

Publicités
Publié dans Méthodologie | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Les licences

   JPEG Copyright   En matière de propriété intellectuelle, le Copyright peut être assimilé à une licence propriétaire fondée sur la protection de l’auteur d’une oeuvre de l’esprit. C’est une licence privative qui réserve tous les droits sur une oeuvre ou sur un programme informatique à son auteur ou son concepteur. Ainsi, avec la licence copyright, l’auteur jouit de cinq principaux droits, à savoir les droits de reproduction, de distribution, de modification, de mise en scène et d’affichage.Il s’ensuit que les droits sus-évoqués sont enlevés aux citoyens.

JPEG Copyleft   Parce que nous vivons en communauté, le Copyleft est un concept général de licence libre qui s’appuie sur le copyright pour garantir la liberté aux utilisateurs.Il donne l’occasion de rendre libre un programme ou une oeuvre et oblige même toutes les versions modifiées ou étendues de ce programme ou de cette oeuvre à devenir également libres.Le copyleft garantit quatre libertés aux utilisateurs: les libertés d’utiliser le logiciel pour n’importe quel usage, de le modifier pour l’adapter à leurs besoins, d’en distribuer les copies, d’en distribuer les versions modifiées afin que la communauté puisse profiter des améliorations.Richard Stallman , véritable maître à penser  du concept de copyleft ou logiciel libre en parle en termes de liberté, d’égalité et de fraternité; puisque la notion de communauté est au cœur de ce concept et le groupe s’oppose à l’individualité de l’auteur dans le système copyright. Avec ce concept, on ainsi milite en faveur de la chute des barrières, face au développement des nouvelles technologies; au lieu d’en ériger comme avec le copyright.De plus, avec la place sans cesse croissante de l’information dans nos sociétés, le développement du libre devient une mission de service public. Le système copyleft encourage l’augmentation du réservoir de logiciels libres de la part des  développeurs de programmes et aide même les programmeurs contributeurs au logiciel libre, par des améliorations, à obtenir la permission de le faire. Le concept général de licence libre qu’est le copyleft a connu, au fil des ans, plusieurs mises en oeuvre spécifiques comme la Licence Publique Générale GNU/GPL avec Richard Stallman lui-même,  le Projet GNU de Free Software Foundation, les licences Créatives Commons...

jPEG COMMONS            Se situant entre le copyleft et le copyright, les licences créatives Commons offrent aux auteurs les possibilités de diffuser librement leurs œuvres ou productions intellectuelles, tout e se réservant certains droits. Ce sont des autorisations non exclusives qui confèrent aux titulaires ou propriétaires des droits d’une oeuvre ou d’un programme d’autoriser le public à effectuer certaines utilisations, en gardant la possibilité de réserver les exploitations commerciales, les œuvres dérivées ou le degré de liberté( l’auteur cède certains droits, pas tous les droits, il accepte un certain degré de partage.Il partage ce qu’il veut et garde ce qu’il veut). Avec Lawrence Lessig, les licences créatives Commons essaient d’adapter les droits des auteurs à l’internet d’une part, et d’autre part de fournir un cadre juridique de partage sur la toile ou le web d’œuvres de l’esprit. Ces licences ont été créées par l’organisation Créatives Commons et se fondent sur les conditions de base que sont l’attribution ou la signature de l’auteur initial, l’interdiction d’utilisation commerciale, celle de travaux dérivés et le partage à l’identique. A partir de ces principes cardinaux, plusieurs licences(6) vont voir le jour, en fonction des droits que l’on entend partager ou céder.Le but avoué de cette organisation est de militer en faveur de la circulation des œuvres , l’échange et la créativité; ceci de façon simple et licite. C’est pourquoi l’organisation se tourne vers les auteurs qui souhaitent partager leurs travaux intellectuels et  enrichir le patrimoine commun de la culture et de l’information accessible librement. Cette vision a pour conséquence le fait que les œuvres partagées évoluent et se bonifient tout au long de leur diffusion.

Publié dans Droits et licences | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

La préparation au commentaire composé

Comme la préparation à la dissertation, la préparation au commentaire composé s’inscrit dans le cadre du cours de méthodologie des exercices littéraires écrits, dans les classes du second cycle des lycées et collèges. C’est un ensemble de leçons que l’enseignement doit étaler sur toute une séquence didactique. A partir d’un texte-corpus d’une vingtaine de lignes ou de vers, tiré d’une des œuvres du programme et accompagné d’un libellé ; le professeur et ses élèves vont parcourir les étapes successives suivantes:

  • La lecture, l’analyse et la compréhension du libellé(étape préliminaire);
  • Le travail d’analyse:lecture méthodique du texte-corpus;
  • Le travail de synthèse: regroupement des interprétations affinitaires et élaboration du plan détaillé( centres et sous-centres d’intérêt et données illustratives);
  • Le travail de rédaction(rédaction du paragraphe de C.C.,importance des liaisons et transitions, rédaction de l’introduction et de la conclusion).
Publié dans Méthodologie | Tagué , , , | Laisser un commentaire

La préparation à la dissertation

La préparation à la dissertation des élèves par l’enseignant est un ensemble de leçons à étaler sur toute une séquence didactique. Elle s’inscrit dans le cadre du cours de méthodologie des exercices littéraires écrits. Le professeur et ses élèves, à partir d’un corpus d’un ou de plusieurs sujets de dissertation doivent parcourir les étapes successives suivantes:

  • La lecture du sujet;
  • La compréhension du sujet;
  • La recherche des idées et l’élaboration du plan détaillé;
  • La rédaction du devoir(rédaction du paragraphe argumentatif,importance des liaisons et transitions,rédaction de l’introduction et de la conclusion).
Publié dans Méthodologie | Tagué , , , | Laisser un commentaire

L’étude de l’oeuvre intégrale au second cycle

     La didactique de la littérature, au second cycle de l’enseignement secondaire général du Cameroun, comporte deux volets qui sont l’étude de l’œuvre intégrale d’une part, et le groupement de textes d’autre part. L’étude de l’œuvre intégrale pour sa part s’organise autour des étapes suivantes:

  • Les activités augurales:l’étude des paratextes;
  • Le contrôle de lecture et la négociation du projet d’étude de l’œuvre avec les élèves;
  • L’étude collective de l’œuvre, à travers la lecture méthodique des textes choisis et l’étude de quelques thèmes(les études d’ensemble);
  • L’inscription de l’œuvre dans son contexte;
  • L’évaluation.                                                                                                                                        NB:  Après l’étape des activités augurales, l’enseignant accorde aux élèves une période de deux semaines, pour que chacun d’eux lise personnellement l’œuvre à étudier, non sans leur avoir montré, au préalable, comment on élaborer une fiche de lecture. L’étude du groupement de textes a pour but, soit de faciliter l’entrer des élèves dans l’étude de l’œuvre intégrale, soit de compléter ladite étude.
Publié dans Littérature | Tagué , , , | Laisser un commentaire

La didactique de la langue au 1er cycle

     La leçon de grammaire, dans les classes du premier cycle de l’enseignement secondaire général , au Cameroun, s’inscrit dans le cadre de la didactique de la langue.Ladite leçon s’articule autour des étapes suivantes:

  • La révision du cours précédent;
  • La lecture du corpus ou texte d’appui;
  • L’observation-manipulation;
  • La récapitulation;
  • Le retenons ou le résumé;
  • L’application.
Publié dans Langue française | Tagué , , , | Laisser un commentaire

La lecture méthodique

  En didactique de la littérature, au second cycle de l’enseignement général, au Cameroun, les textes littéraires sont généralement étudiés sous l’angle de la lecture méthodique .Cette leçon, qui a point d’appui un texte tiré d’une des trois œuvres du programme s’organise autour des étapes suivantes:

  • La lecture du texte;
  • La situation du texte;
  • La formulation des hypothèses;
  • L’étude effective du texte:entrées, repérage des indices, analyse et interprétation;
  • La synthèse et la production d’un sens du texte;
  • La validation des hypothèses.
Publié dans Littérature | Tagué , , , | Laisser un commentaire